Une compagnie de théâtre physique qui aime mettre les pieds dans le plat et les tabous sur la table.

 

La nécessité de dire et de laisser parler les corps.

Un mélange de provoc, de confidences, de théories,

de kitsch, de poésie et de bizarreries.

Le désir de raconter des histoires vraies ou fausses,

peu importe pourvu qu'elles fassent voyager 

et qu'elles nous rapprochent de nous, de l'autre.

Un travail d'artisan et le plaisir du jeu pour construire des ponts, 

aller à la rencontre, se dévoiler et découvrir... 

ce qu'il y a sous la peau, derrière le masque et entre les os.

 

 

« La nature la plus profonde de l'individu est à fleur de peau,

la peau de l'autre. »

Goffman

 

 

 

 

"Tu devrais peut-être aller voir quelqu'un"

(création en cours)

Qu'est-ce qui fait que certaines personnes sont capables de tisser des liens et de construire ensemble, alors que pour d'autres, c'est difficile, voir impossible ?” Cette question m'occupe depuis longtemps et j'ai tenté d'y répondre par toutes sortes de thérapies. Suite à une rupture amoureuse qui m'a retournée et en espérant faire revenir l'être aimé, j'ai plongé dans le développement personnel... jusqu'à en devenir addict ! Vouloir guérir peut-il rendre malade ?

 

Dans "développement personnel", il y a le mot personnel. Et personnellement, je crois de plus en plus que le collectif nous façonne peut-être encore plus que nous le façonnons. Et puis se développer, qu'est-ce que ça veut dire ? Pour devenir qui ?

Aller où ? Y a un problème ?

 

 

 

 

 

Ne laisse pas l'obstacle te définir.”

K. Bryant, basketteur de la NBA

 

Un local désaffecté.

Quatre loosers au taux vibratoire tellement bas qu'il fait fuir même les animaux.

Un coach hypraconnecté, formé aux lois de l'attraction.

Sept jours pour découvrir ce qu'ils veulent vraiment et se créer la vie de leurs rêves.

Ils ne le savent pas encore, mais ils viennent de prendre

LA décision qui va faire basculer leur existence.

Seront-ils à la hauteur ?

Durant ces sept jours, ils vont apprendre à sortir de leur zone de confort,

à dire “non” et à rencontrer leur moi profond.

À être moins impressionné et plus engagé.

Pour ces quatre paumés, it's go time.

Gratitude.

 

Un spectacle de théâtre physique où se mélangent le banal, le poétique, la théorie et le kitsch. Un désir de parler de cette addiction aux modes d'emploi et de cette volonté de devenir la meilleure version de soi-même. Une envie de questionner le business du bien-être, la pression de réussir sa vie, la tyrannie du bonheur et sa standardisation. Mais aussi la honte qui parfois accompagne nos sorties de route et qui peut nous isoler, jusqu'à nous tuer à petits feux.

 

Avec cette création, je désire parler de notre besoin vital de connexion profonde et observer ce qui, collectivement et individuellement, nous fait créer ou subir et reproduire l'isolement, la honte, les traumas et les addictions.

 

En Belgique on aime beaucoup l'alcool, mais on n'aime pas les alcooliques.”

Sophie Laguesse, chercheuse en neurosciences